Al Massae : fermeture du 1er quotidien arabophone marocain

Al Massae, 1er quotidien arabophone marocain, à été condamné (en appel) à verser 545.000 euros (*) de dommages et intérêts pour diffamation envers quatre plaignants, substituts du procureur de Ksar El Kébir.

Si la condamnation est normale, la somme demandée semble totalement disproportionnée dans le contexte Marocain. Cette décision signifie la mort du journal et sa fermeture semble imminente (Source AFP) :

Le directeur d’Al Massae, premier tirage arabophone au Maroc, a annoncé jeudi que sa publication risquait de disparaître à la suite de sa condamnation à une lourde amende pour diffamation.

Dans son billet quotidien, Rachid Ninni a indiqué qu’un huissier de justice l’a informé mercredi du blocage de son compte bancaire personnel et de celui de la société éditrice de son journal Al Massae (indépendant), en application du verdict en appel contre sa publication.

Conclusion, Il ne reste plus à Rachid Nini qu’à ouvrir un blog

(*) MAJ – en France (source Rue89) ça coute moins cher :

Hervé Eon, le militant de gauche qui avait dégainé une pancarte sur laquelle était écrit « Casse toi pov’con » au passage de Nicolas Sarkozy, a reçu ce jeudi vers 14 heures la décision du tribunal correctionnel de Laval: il est condamné à une amende de 30 euros avec sursis.

À propos de Laurent Bervas

Installé à Casablanca depuis 2005, je suis le créateur de Casavisa une agence immobilière spécialisée dans la Location Appartement Casablanca
Cette entrée a été publiée dans Médias. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.